Mécatronique

La mécatronique est l'association de la mécanique, de l'électronique, de l'automatisme et de l'informatique.
Il s'agit donc d'un domaine multidisciplianaire dont l'objectif est le pilotage et l'asservissement de la mécanique par un certain niveau d'intelligence artificielle.
Cette discipline permet donc d'augmenter notamment les potentialités d'une structure mécanique tout en limitant les interventions humaines ou du moins en les assistant.

Ces potentialités sont de plusieurs ordres :

  • autonomie
  • productivité
  • sécurité
  • fiabilité
  • assistance
  • précision
  • maintenance
  • ...

    Mais cette discipline, qui peut nécessiter de connecter ces moyens mécatroniques aux réseaux, doit aussi anticiper tous les risques inhérents à ces réseaux, notamment en terme de sécurité dans le pilotage de la mécanique.
    Nous voyons donc déjà apparaître des contraintes qui impliquent de traiter les projets mécatroniques dans leur ensemble et non pas en séparant les domaines mécanique, électronique, automatisme et informatique.
    Ces disciplines doivent être traités simultanément : un projet mécatronique doit être pensé dans son ensemble et non pas de manière séquencée afin de ne pas créer de différences de niveau d'avancement entre ces disciplines.
    On comprendra aisément cette notion quand viendra la phase d'assemblage du système mécatronique : en effet, l'intégration des sous-ensembles issus des différentes disciplines au sein du système mécatronique devra être réalisée dans les meilleures conditions.
    C'est pourquoi nous prenons en charge nos projets mécatroniques, notamment nos bancs d'essais, en totale simultanéité avec nos partenaires afin de ne pas avoir à remettre en cause telle ou telle discipline.

La notion de niveau d'intelligence artificielle précédemment évoquée requiert des précisions notamment au regard du terme actuellement couramment employé : IA (Intelligence Artificielle).

En effet, on peut distinguer un certain niveau d'intelligence implémenté dans un automatisme, de l'Intelligence Artificielle pouvant imiter voire remplacer l'homme dans certaines mises en oeuvre de ses fonctions cognitives.
Il apparaît alors une différence fondamentale entre l'automatisme dont les signaux sont déterministes, à savoir qu'ils renferment une information fonction du temps (continu ou discret) qui est parfaitement prédite (et reproductible) par un modèle mathématique, de l'IA et de son caractère cognitif, signifiant l'acquisition des connaissances sur l'environnement et sa réponse adaptée...

Demande de rappel